Posted by Nicolas On mars - 12 - 2012

Suite de notre présentation et retour sur la 1ere journée avec les groupe de l’Est.

Groupe E : Gamba Osaka (JPN), Pohang Steelers (SKO), Bunyodkor (UZB), Adelaide United (AUS)

Le champion 2008 dans le groupe du champion 2009, un huitième de finaliste 2011 et le finaliste 2008 : voici le casting du passionnant groupe E. Eliminé en huitièmes l’an passé, Gamba cherche son glorieux passé et devra batailler ferme face au champion 2009 si décevant l’an passé. Attention car derrière les deux favoris annoncés, Bunyodkor, éternel champion ouzbèke et Adelaïde, dont le parcours en A-league cette saison ne restera pas dans l’histoire, pourraient bien venir jouer les trouble-fête.

Premier choc, le duel Gamba – Pohang a tourné à la leçon coréenne. Les Steelers s’imposent 3-0 au Japon et frappe d’entrée très fort. Dans l’autre rencontre, Adelaïde va chercher trois points en Ouzbékistan.

Groupe F : Brisbane Roar (AUS), FC Tokyo (JPN), Ulsan Hyundai (SKO), Beijing Guoan (CHI)

Inutile de présenter les Roar de Postecoglou. Etincelant en A-league, même après leur énorme passage à vide, toute l’Australie du football attend de voir comment le football total made in Roar s’en sortira face aux géants asiatiques. Mais la tâche ne s’annonce pas de tout repos pour Brisbane : face à eux, la sensation FC Tokyo, vainqueur de la Coupe du Japon et récent promu en J-league 1, le finaliste de la K-league 2011 Ulsan et un grand habitué : Beijing.

Première journée et premier lourd revers pour les Roar qui subissent la loi du collectif japonais à domicile. Dans l’autre rencontre, Ulsan domine Beijing.

Groupe G : Nagoya Grampus (JPN), Seongnam Ilhwa (SKO), Tianjin Teda (CHN), Central Coast Mariners (AUS)

L’un des groupes les plus denses de l’épreuve. Le champion déchu japonais, huitième de finaliste 2011, entend bien reprendre sa marche en avant mais devra se confronter à un Seongnam en pleine reconstruction, à des Mariners auteurs d’une saison remarquable en A-league et à Tianjin, qui, même s’il parait en retrait, reste l’un des étendards du renouveau chinois.

Preuve de la densité de ce groupe, la première journée aura débouché sur deux résultats nuls. Le plus marquant, celui arraché par Seongnam à Nagoya dans les derniers instants grâce à un but exceptionnel signé Héverton.

Groupe H : Jeonbuk Motors (SKO), Guangzhou Evergrande (CHI), Buriram United (THA), Kashiwa Reysol (JPN)

H comme hallucinant. Le finaliste 2011 et champion de corée, le champion japonais et l’ogre chinois et ses stars Cleo et Conca. Au milieu de ces favoris, on se demande ce qu’il pourra bien rester aux thaïlandais de Buriram United, plus petit poucet de l’édition 2012.

Et finalement, peut être Buriram aura celle du piège. En s’imposant chez eux devant Kashiwa, les thaïlandais ont créé la première grande sensation de l’édition 2012. Dans l’autre rencontre, l’ogre chinois Guangzhou a impressionné en atomisant Jeonbuk 5-1. Le groupe H était annoncé comme le plus impressionnant de tous, les deux premiers résultats ont confirmé cette tendance.